MON EXPÉRIENCE DU YOGA NIDRA

L'expérience du yoga nidra

Mon chemin du yoga est pavé de nouveaux apprentissages et de découvertes au quotidien. La dernière en date ? La pratique du yoga nidra.

Si on m’avait dit voilà quelques années que je me laisserai aller dans une pratique où il s’agit de s’allonger et de ne rien faire je ne l’aurais pas cru. Je crois qu’il suffit aussi de tomber sur les bons professeurs qui sauront vous transporter. 

Je voulais aujourd’hui vous raconter mon expérience du yoga nidra. 

Le yoga nidra, c’est quoi ?

La pratique du yoga nidra consiste avant toute chose à … Ne rien faire. Jeanne Pouget, une enseignante de yin yoga et de yoga nidra (entre autres) que j’aime beaucoup en parle d’ailleurs comme la « pratique de silence intérieure par excellence ». 

Ce yoga invite chaque pratiquant à se détendre en atteignant un état de profonde relaxation. Bien qu’on puisse l’appeler « yoga du sommeil », le but n’est pas de s’endormir. L’objectif est de se concentrer sur la voix du guide pour atteindre un état de conscience profond. Ce yoga nous permet également de s’immerger dans des ondes cérébrales moins actives et plus reposantes.

Pour pratiquer le yoga nidra, il vous faut vous allonger en Savasana, c’est-à-dire en posture allongée sur le dos. A partir de là, vous serez guidés vers un état proche de l’hypnose à travers diverses étapes. Il ne s’agit pas d’une relaxation laissée au hasard ! Ces étapes sont codifiées et varient selon les lignées. Au fur et à mesure de la pratique, vous trouverez un état entre l’éveil et le sommeil. La pratique entraîne finalement la relaxation sur trois plans : physique, mental et émotionnel. 

Alors, on pourrait très vite se dire « mais en quoi c’est du yoga puisqu’on ne fait rien ? ». Enlevons-nous très vite cette idée de la tête : le yoga nidra, c’est une pratique d’intériorisation, fidèle aux huit branches du yoga (dont on parlait dans cet épisode de L’accent Yogi). Il implique un retrait des sens (Pratyahara) qui nous aide à cheminer vers Dharana (la concentration) et Dhyana (l’état de méditation). 

L'impressionnant pouvoir du silence intérieur 

Il faut vraiment vivre une expérience de yoga nidra pour comprendre la puissance de cette pratique. La première fois que j’ai plongé en état de Nidra, c’était avec Masha, cette professeure que j’aime tellement, au studio Sputnik Yoga Space à Paris. J’ai vécu un puissant et émouvant voyage mental qui m’a amené à une régénération incroyable.

Et puis, les studios de yoga ont fermé. J’étais alors un peu sceptique quant à la pratique du yoga nidra en ligne … Tout en ressentant le besoin de le faire, surtout en plein hiver et désireuse de me mettre « dans ma bulle ». J’ai alors pris une heure un samedi après-midi pour pratiquer avec mon amie Kalyan. En un mot : incroyable. Une vraie bulle de douceur (directement à la maison en plus !) qui m’a recentrée et complètement nourrie de l’intérieur. Comme un doux retour à moi-même. Je m’offre aujourd’hui plusieurs pratiques tous les mois, comme un cadeau que je me fais à chaque fois. 

Jeanne, que je mentionnais plus haut, propose également des séances de yoga nidra le dimanche soir. Je n’ai malheureusement jamais pu pratiquer avec elle car je donne cours sur cet horaire. J’ai toutefois pratiqué le yin yoga avec Jeanne et je n’ai aucun doute sur son pouvoir d’également nous transporter à travers le yoga nidra ! 

Voici tous les avantages que j’ai pu lister à travers chacune de mes expériences : 

Le yoga nidra est une pratique pour toutes et tous 

Tout le monde peut s’allonger pour pratiquer le yoga nidra. La guidance peut en plus être enregistrée via une vidéo ou une application selon les envies de chacun.

Le yoga qui nous rend heureux

Il a été démontré que notre niveau de dopamine augmente pendant une séance. La dopamine, c’est l’hormone du bonheur, de la joie, de la motivation et de la concentration. Stimuler notre niveau de dopamine, c’est aussi venir améliorer les fonctions intervenant dans la qualité du sommeil, de la mémoire, de l’humeur et de l’attention.

Une pratique de soin

C’est notamment à travers la diminution du stress que le yoga nidra nous aide à soulager des affections courantes comme les maux de dos, le syndrome pré-menstruel ou encore le diabète de type 2.

Le yoga pour mieux dormir 

Le yoga nidra permet de lutter contre l’insomnie chronique. La pratique montre aussi une amélioration de la lutte contre dépression et contre l’anxiété tout en améliorant la qualité de sommeil chez des personnes qui ont intégré le yoga nidra à un plan de traitement.

Une pratique pour améliorer la créativité et la connexion à l’intuition

Il doit s’agir de ce que j’ai le mieux ressenti à travers mes séances. Plusieurs études mettent en avant une augmentation de l’activité des ondes alpha et thêta chez les pratiquant-e-s de yoga nidra. On accède donc plus facilement aux états thêta liés au rêve, à l’ouverture d’esprit, à la créativité et à la connexion avec soi-même.

En quelques mots, vous avez besoin de très peu de chose pour pratiquer ce yoga … Mais pour finalement créer beaucoup à l’intérieur. Pour chaque séance, lâchez- prise et prévoyez un peu de temps pour vous plonger dans la pratique. La pratique est évidemment meilleure si vous n’êtes pas interrompu et que vous pouvez vous détendre complètement. De quoi nous apporter apaisement et discernement devant les tumultes du monde extérieur … et intérieur ! 

 Attention toutefois ! Tester l’expérience vous donnera envie de renouveler l’expérience régulièrement ! 

Et surtout, prenez soin de vous

Marie

HAUT