PODCAST - EPISODE 4 : ADHO MUKHA SVANASANA, ENSEIGNEMENTS ET SYMBOLIQUE

podcast adho mukha svanasana posture symbolique

Bonjour à toutes et à tous !

Je vous présente aujourd’hui un épisode de L’accent Yogi assez particulier, introspectif, par lequel j’avais envie de vous en dire plus sur ma pratique personnelle.

Et je dirais même que j’insiste sur une posture en particulier qui est celle d’Adho Mukha Svanasana ou encore « le chien tête en bas ». C’est une posture très connue des pratiquants de yoga, et j’avais envie d’explorer avec vous sa symbolique et surtout la manière dont j’avais pu l’envisager au fil du temps.

Pour tourner ce podcast, je me suis notamment basée sur l’excellent ouvrage « Le chien tête en bas - 45 histoires d’asanas » de Clémentine Erpicum. Aussi complet que ludique, cet ouvrage nous emmène dans les histoires des sages et divinités qui ont inspiré les asanas que nous pratiquons.

C’est pendant le confinement que j’ai vraiment pu explorer et ressentir cette posture du chien tête en bas, qui peut parfois être détestée des pratiquants. Confinement qui m'a semblé un peu compliqué d'un point de vue "yogique" au départ. Moi qui aime tellement pratiquer à travers le partage, "en vrai", j'ai été très frustrée par la fermeture drastique des studios.

Et puis finalement, j'y ai trouvé mon compte, petit à petit. Et c’est justement en prenant le temps que m’offrait cette période si particulière que j’ai pratiqué plus en profondeur. Que j'ai aussi appris à accéder au sens de certaines postures ... Dont celle du chien tête en bas.

Je me suis aussi rendu compte que j'aurais du mal à envisager une pratique pour laquelle on ne prendrait pas le temps de s'arrêter. Je me posait en fait mille et unes questions en arrivant à Paris et y constatant l'explosion des cours de Vinyasa. Le confinement m'aura finalement rappelé pourquoi j'affectionnais et priorisais les pratiques immobiles (le hatha et le yin yoga en l'occurence). Cette exploration sur mon tapis, j'ai besoin de l'envisager en prenant le temps. En prenant le temps de chercher au plus profond de moi, mais aussi d'accueillir ce qui peut se présenter au beau milieu d'une posture ou d'une séance de méditation.

Je ressens aujourd'hui beaucoup de gratitude pour cette pratique solitaire et confinée, et pour toutes les belles découvertes qu'elle m'aura apporté. Elle m'aura conforté sur mon chemin, elle m'aura rappelé pourquoi je pratiquais, et surtout ce que je voulais transmettre. Une véritable reconnexion à moi-même et à mon tapis, en somme.

Je vous laisse découvrir toutes ces tribulations de pratique, et vous dit à très vite pour un nouvel épisode !

 

Et surtout, prenez soin de vous

Marie

HAUT