3 ASTUCES BIEN-ÊTRE POUR UN DÉCONFINEMENT SEREIN

3 astuces bien-être pour un déconfinement serein

Bonjour à toutes et à tous ! 

Voilà une semaine qu’une sorte de « retour à la normale » s’est instaurée dans nos vie grâce au déconfinement. Comme un après à la crise du coronavirus et un au revoir aux périodes de stress et d’anxiété du confinement … Une nouvelle étape s’est alors ouverte à nous, sans forcément être plus facile à vivre.

Nous avons appris à vivre avec vigilance. De nouveaux réflexes ont été mis en place, qu’il s’agisse de sortir avec son masque, de se tartiner de gel hydroalcoolique ou de respecter les fameuses «distanciations sociales ». 

Il m’a donc semblé important de vous proposer 3 conseils pour vivre au mieux, et sans stress, cette période de déconfinement.

 

1 - ON PREND SOIN DE SON SYSTÈME IMMUNITAIRE

Vous me l’accorderez, le meilleur moyen de lutter contre un virus (Covid-19 compris) reste d’améliorer son système immunitaire. Beaucoup de petites astuces peuvent être mises en place pour le stimuler et le rééquilibrer.

Dans un premier temps, il est primordial de réduire son stress au maximum. Son influence sur le système immunitaire est telle qu’il peut considérablement l’affaiblir, et nous rendre alors plus sujets aux différentes infections. En nous réservant des moments de détente, de loisirs et de bien-être en tout genre, on diminue l’activité du système nerveux sympathique qui induit la production d’hormones de stress. Notre corps s’apaise, se régénère et devient alors plus à même de lutter contre les virus et bactéries. 

Cela peut notamment se faire par la pratique du yoga. Les techniques de pranayama (les « exercices respiratoires » en yoga) sont idéales pour rééquilibrer les niveaux d’énergie dans le corps. Pratiquer quelques minutes de conscience respiratoire chaque jour aura pour effet immédiat d’activer le système nerveux para-sympathique (en plus d’agir comme une « douche » pour l’esprit). 

Rien de tel qu’une bonne nuit de sommeil pour faire le plein d’énergie ! Le sommeil est en effet un allié de taille au bon fonctionnement de notre organisme. C’est aussi ce qui permettra à notre système immunitaire de mieux fonctionner. Alors, on pose les écrans et on se relaxe avant de dormir ! C’est tout notre corps qui nous dira merci. 

Mais un bon système immunitaire passe surtout (et avant tout) par … Un microbiote en pleine forme ! Il s’agit en fait d’avoir une flore intestinale composée essentiellement de bonne bactéries. On diminue alors sa consommation d’aliments acides (viande rouge, laitages …), de caféine et de sucres rapides en tout genre. On consomme sans modération des légumes frais et autres sources de fibres, tout en évitant au maximum les plats préparés.

On peut aussi s’inspirer de l’ayurvéda qui préconise une activité efficace et équilibrée d’Agni (notre feu digestif) afin d’augmenter notre résistance immunitaire.

Quelques astuces pour donner un coup de pouce à notre feu digestif : 

  • boire un verre d’eau tiède dans lequel on ajoute le jus d’un demi citron, le matin à jeun
  • manger chaud, léger et épicé 
  • boire des infusions à base épices ou de gingembre
  • se prévoir des sessions d’activité physique soutenues (dans la mesure du possible)
  • s’organiser un court jeûne, après avis médical

2 - ON PREND DU RECUL 

En marquant un temps d’arrêt dans notre journée, remarque à quel point nos pensées peuvent prendre de la place … Et pas toujours de la plus belle façon qui soit.

Surtout dans une période telle que celle-ci, le doute et l’anxiété ont vite fait d’investir le mental, sans qu’il ne soit plus possible de prendre du recul.

La pratique du yoga « par étapes », selon ses 8 branches (j’en parlais dimanche dans le deuxième épisode de mon podcast) peut alors nous permettre de nous intérioriser pour aller trouver un espace de concentration, loin de notre brouhaha mental. Et ça implique forcément une certaine capacité à maîtriser le flot des pensées. 

La pratique des postures de yoga et des pranayamas peuvent évidemment être mises en place. Elles ont toutes deux vocations à travailler notre intériorisation par le retrait des sens et le point de concentration qui en découlera (pratyahara et dharana pour les intimes). 

Le but est finalement de réussir à focaliser ses pensées, même pendant un court laps de temps, sur un point précis pour réussir à se détacher de son discours intérieur. Ce point de concentration peut être un mantra, une partie du corps ou même la flamme d’une bougie. 

On cultive alors, parfois sans s’en rendre compte, le détachement. On retrouve une forme de liberté en n’étant pas à la merci de nos émotions et de nos pensées qui s’agitent. 

D’où l’importance de se réserver quelques plages horaires dédiées à notre pratique, seul-e-s ou mieux encore, assisté-e-s d’un professeur !

Je propose d’ailleurs des cours particuliers en ligne ou à domicile à Paris et sa proche banlieue. Plus d’infos ici ! 

3 - ON SE REMET EN MOUVEMENT … AVEC DOUCEUR !

Cette (longue) période de confinement, aura eu pour conséquence de nous rendre assez immobiles. Avec les salles de sport fermées et l’impossibilité de marcher, courir, nager ou faire du vélo, notre mobilité a pu en prendre un sacré coup. 

Et la reprise en fanfare n’arrange pas les choses … C’est comme si on passait d’une sieste généralisée à un rythme effréné sans transition. On s’agite, portée par une envie puissante de revenir à la vie, « la vraie ». 

Rien ne nous empêche de nous remettre en mouvement de manière graduelle et tempérée pour apporter de l’équilibre dans cette phase de transition. 

On retrouve doucement sa mobilité physique par la pratique des postures de yoga (et c’est tout bénéf puisque ça va nous permettre par la même occasion d’agir sur le mental). On délie le corps des tensions et blocages énergétiques qui ont pu se créer pendant la période de confinement. 

Se remettre à marcher régulièrement, idéalement dans la nature, peut également nous aider à renouer tout en douceur avec la mobilité du corps. 

On prend aussi le temps de se faire plaisir en s’adonnant à des activités qui nous plaisent. Qu’il s’agisse de lire, dessiner, peindre, bricoler, cuisiner encore un peu … Tout est bon pour maintenir notre équilibre mental !

 

Les choses ne sont pas figées et ont vocation à évoluer inlassablement, et c’est bien ce que nous enseigne cette crise sanitaire. On peut alors la considérer comme étant une belle occasion de s’entraîner à prendre les choses avec le plus de recul et de philosophie possible, et de vivre dans le présent. Uniquement dans le présent. Ce que nous avons connu, nos anciennes habitudes ne sont plus et le futur est par définition incertain. Apprenons à nous concentrer sur ce qui compte vraiment : l’instant T. Le seul sur lequel nous ayons une véritable prise finalement. 

 

Plus d'infos sur mes cours et sur mon parcours

 

Et surtout, prenez soin de vous,

 

Marie 

HAUT